Mme Tabitha Gathoni Mundia

AIMS South Africa 2009
Autonomisation et égalité pour tous à travers l’intermédiation financière

Mme Tabitha Gathonie Mundia, diplômée d’AIMS South Africa où elle a acquis des connaissances sur la résolution des problèmes mathématiques ainsi que sur les compétences en programmation qui étaient plus qu’indispensables pour créer un service quantitatif au sein de l’Equity Bank Group (plus grande banque de détail et de microfinance en Afrique de l’Est et en Afrique Centrale en termes de clients), d’où elle avait pris un congé sabbatique afin de suivre ses cours à l’AIMS.

À son retour à l’Equity Bank Group, elle a immédiatement commencé à appliquer ses nouvelles connaissances, et a notamment mené le développement de MKesho, le tout premier dispositif portable de statistiques monétaires que l’Equity Bank a utilisé pour accorder des crédits aux Kényans ne possédant pas de compte bancaire. Elle a également été le mentor d’une équipe de 10 jeunes mathématiciens qu’elle a dirigée dans le maniement des techniques statistiques utilisées dans la modélisation des risques à l’aide du langage de programmation R, langue qu’elle a apprise à l’AIMS.

« Mon travail quotidien gravite autour des projections de capital, de la modélisation et de la validation économique, à l’aide des différents outils mathématiques et des ensembles statistiques, compétences qui m’ont été enseignées et transmises à l’AIMS ! »

En novembre 2012, elle a rejoint la Société financière internationale (SFI), la branche du secteur privé du Groupe de la Banque Mondiale et probablement le lieu de travail le plus varié du monde, en tant qu’analyste des risques poste qu’elle occupe actuellement dans le siège de la banque à Washington DC. Tabitha a affirmé : « À la SFI, je fais partie d’un groupe très expérimenté d’analystes quantitatifs des risques qui servent de moteur à la mission et à la vision de la SFI : l’éradication de la pauvreté extrême d’ici 2030 et le renforcement de la prospérité partagée dans chaque pays en voie de développement. « Mon travail quotidien gravite autour des projections de capital, de la modélisation et de la validation économique, à l’aide des différents outils mathématiques et des ensembles statistiques, compétences qui m’ont été enseignées et transmises à l’AIMS ! »

Leave a Reply