Dr Angelina Lutambi

AIMS South Africa 2005
Lutter contre le paludisme en Afrique à l’aide des sciences mathématiques

Originaire de la Tanzanie, Dr, Angelina Lutambi a été une des premières diplômées de l’AIMS en 2005. Elle a ensuite obtenu son Master en mathématiques à l’Université de Stellenbosch et son Doctorat en épidémiologie à l’Institut tropical et de santé publique suisse, de l’Université de Bâle en Suisse.

Angelina est une importante chercheuse à l’Institut de santé Ifakara en Tanzanie où elle développe et stimule des modèles mathématiques en vue d’étudier le rôle de la propagation des moustiques sur la transmission du paludisme et la lutte antivectorielle. L’OMS estime qu’il y a eu 207 millions de cas de paludisme en 2012, entraînant plus 500 millions de décès en Afrique, essentiellement chez les enfants. Cette situation est particulièrement accentuée en Tanzanie, où, en 2010, environ 57 % de la population vivait dans des zones où la transmission reste modérée à intense.

« Je recherche des modèles pour étudier l’impact des interventions de santé afin aider à influencer les politiques en Tanzanie »

Angelina a également travaillé sur la modélisation mathématique de plusieurs maladies infectieuses, y compris le VIH/SIDA, qui constituent les principaux défis de l’Afrique. Angelina est devenue une éminente femme scientifique en Afrique et dans le monde. Elle est membre de l’Organisation mondiale des femmes scientifiques du Tiers Monde et a parlé de son travail dans plusieurs forums, notamment lors du 7e Congrès européen de médecine tropicale et de santé internationale à Barcelone en 2011. En 2014, elle est retournée à AIMS South Africa en tant que maître de conférences.

Leave a Reply